Alexandra Masson-BettatiL’association CEDAC est née en 1977 avec le premier centre de Cimiez, depuis, le vaisseau amiral de cette belle structure s’est agrandi regroupant depuis plus de 15 ans, 5 centres et plus de 7 000 adhérents.
Mais plus qu’une association, le CEDAC, c’est d’abord et avant tout une belle aventure humaine et niçoise. Une aventure humaine qui a commencé pour moi en 2001 en entrant au Conseil d’Administration et qui s’est poursuivie en 2008 avec mon élection à la présidence.

A l’heure où le CEDAC va tourner une page de sa riche histoire, je tenais à vous dire que je n’oublierai jamais celles et ceux qui ont participé à cette si belle aventure.
Je n’oublierai jamais les adhérents qui nous ont fait confiance toutes ces années. Ils sont très nombreux à nous avoir fait part de leur satisfaction quant aux animations et aux services qui leur ont été proposés.
Je n’oublierai jamais tous les collaborateurs et animateurs qui ont donné aux centres une âme et une densité humaine auxquelles les adhérents sont si attachés.
Je n’oublierai jamais leur compétence, leur dévouement, et leur dynamisme qui nous ont permis de réaliser ensemble un travail extraordinaire.

Ce travail mérite ô combien d’être respecté et considéré par ceux qui ont fait prendre ce virage brutal à notre association. Faut-il rappeler que la qualité de notre gestion et de notre organisation a été récompensée par l’obtention de la Norme ISO 9001 attribuée aux structures les plus performantes ?
Pour atteindre cet objectif ambitieux, le CEDAC a pris l’engagement de mettre à plat ses procédures, de produire des outils mesurant l’efficacité et la qualité de ses prestations. Un vrai défi que nous avons été capables de relever collectivement.
Cette certification est une juste reconnaissance du sérieux et du professionnalisme avec lequel le Conseil d’Administration et les directeurs ont géré notre association.

Le CEDAC, c’est aussi une aventure niçoise, donc unique en quelque sorte. Au moment où le Maire de Nice décide de « municipaliser » à outrance de nombreuses structures, y compris cette vielle « maison de famille niçoise », que sont les CEDAC, je veux rendre hommage avec émotion à ces Niçois qui nous ont accompagné et qui nous ont aidé à être ce que nous sommes : Emile Begnis, premier président de l’association, Victor Lavagna, et les fonctionnaires de grande qualité comme notre regretté Lucien Pampaloni.

Enfin, je voudrais, vous tous administrateurs, adhérents, animateurs et amis, vous remercier d’être à nos côtés depuis si longtemps dans les moments de calme comme dans les tempêtes. Votre fidélité a été notre force !

Je vous remercie d’être ce que vous êtes, avec toute mon âme et tout mon cœur. N’oubliez jamais que rien n’aurait été possible sans vous. Nous pouvons être fiers de ce que nous avons fait ensemble ! C’est avec l’esprit serein et le sentiment du devoir accompli que nous tournons cette belle page de la vie associative niçoise.

« C’est une belle harmonie quand le dire et le faire vont ensemble. » - Les essais, Montaigne

Alexandra MASSON-BETTATI

Présidente du Groupement des CEDAC